Quels sont les 23 pays qui veulent rejoindre les BRICS ?

Quels sont les 23 pays qui veulent rejoindre les BRICS ?

L’Algérie est l’un des pays les plus enthousiastes pour rejoindre les BRICS, l’organisation économique internationale regroupant le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud. Après avoir déposé sa demande officielle en novembre 2022, le pays a obtenu le soutien de plusieurs membres, singulièrement la Russie et la Chine, pour valider son adhésion. Le 15e sommet des BRICS, qui se tient à Johannesburg (Afrique du Sud), du 22 au 24 août 2023, sera crucial pour décider de l’ouverture du groupe à de nouveaux membres (ou pas). C’est maintenant que les choses sérieuses commencent pour le projet d’adhésion de l’Algérie, surtout que le thème choisi par les 5 pays fondateurs est : « Les BRICS et l’Afrique : un partenariat pour une croissance mutuellement accélérée, un développement durable et un multilatéralisme inclusif ». Néanmoins, la place au sein de ce puissant bloc économique et géostratégique (40% de la population mondiale, 29,5% du territoire du globe, 31,5% de son PIB et 20% des échanges internationaux) est loin d’être garantie en raison non seulement des lacunes structurelles dans l’économie algérienne, mais aussi à cause de la forte concurrence d’autres pays. En plus de l’Algérie, ils sont 22 à avoir présenté officiellement leurs candidatures aux BRICS : Argentine, Bangladesh, Bahreïn, Biélorussie, Bolivie, Cuba, Égypte, Éthiopie, Honduras, Indonésie, Iran, Kazakhstan, Koweït, Maroc, Nigéria, Palestine, Arabie saoudite, Sénégal, Thaïlande, Émirats arabes unis, Venezuela et Viet Nam.

×
×

Panier