Catégorie : Politique

Hacène Hirèche*, ancien chargé d’enseignement de la langue et culture amazighes à l’Université Paris VIII et militant pour les droits culturels amazighs en France

« La culture berbère n’aura d’avenir en France que si la diaspora amazighe s’organise vraiment » (Hacène Hirèche)

Mohand Arab Bessaoud est l’un des cofondateurs et principaux dirigeants de l’Académie Berbère, fondée à Paris en 1966. Il était aussi connu pour être un fervent défenseur de l’alphabet ancestral berbère : le tifinagh (sur le tableau qu’il montre, on peut lire « La révolution des Amazighs », ©D.R.).

Vie et mort de l’Académie berbère… et de Mohand Arab Bessaoud 

Youcef Medkour, dit Youcef Amazigh, est le concepteur du drapeau berbère sous la houlette de l’Académie berbère, en 1970 (©France Algérie Actualité).

Rencontre avec Youcef Amazigh, le père du drapeau berbère

Les militants de l’ENA étaient en majorité des ouvriers algériens originaires de Kabylie

Le rôle de l’immigration algérienne dans le mouvement revendicatif berbère

Rachid Ali Yahia, avocat et militant nationaliste algérien, est l’un des principaux acteurs de la « crise berbériste » de 1949 après avoir réussi à faire voter une motion au sein de la fédération de France du PPA-MTLD rejetant l’idée d’une Algérie exclusivement arabe et musulmane et défendant plutôt une « Algérie algérienne » qui intègre, entre autres, la dimension berbère (capture d’écran, ©BRTV).

Aux origines du mouvement culturel berbère en France

Ahmed Mahiou présente ses mémoires

« Il y avait beaucoup de désaccords sur l’interprétation des accords d’Évian » (Ahmed Mahiou, expert en droit international)

Affiche favorable aux accords d'Évian 20 mars 1962

Célébration du 19 mars 1962 en Algérie : Une date victime du roman national ?

Les accords d’Évian et l’accord franco-algérien

Amar Mohand Amer Historien

« Il y a beaucoup de fantasmes sur les accords d’Évian » (Amar Mohand-Amer, historien)

La délégation algérienne aux négociations d’Évian, conduite par Belkacem Krim

À quoi aurait ressemblé la relation entre l’Algérie et la France avec une application stricte des accords d’Évian ?

Désignée secrétaire d’Etat en janvier 1959, dans le gouvernement de Michel Debré, Nafissa Sid Cara, députée d’Alger native de l’actuelle ville El Eulma en Algérie, est la première femme ministre de la Ve République française (visite de Sid Cara en Algérie, ©Archives de la famille Martinet déposées à Aix-en-Provence).

Les personnalités politiques françaises d’origine algérienne sous la cinquième République

Gabriel Attal à l'assemblée nationale

Gouvernement Attal, retour sur des décisions droitières et pragmatiques  

Gabriel Attal lors du discours de politique générale

France : Les grands chantiers du nouveau gouvernement d’ici la présidentielle 2027

Immigration algérienne en France

Ce que la nouvelle loi immigration change pour les Algériens

Nedjib Sidi Moussa

« La question algérienne sert depuis 1962 de toile de fond aux affrontements culturels et politiques en France » (Nedjib Sidi Moussa, enseignant et auteur)

×
×

Panier