Top 10 des joueurs d’origine algérienne qui ont marqué l’histoire de l’Équipe de France

Zidane et Benzema, 4e et 5e ballon d’or français.
Le parcours de l’Équipe de France de football à la Coupe du monde 2022 au Qatar a bien commencé avec deux victoires (4-1 face à l’Australie et 2-1 face au Danemark) et une qualification plutôt facile en 8e de finale.

Or, tout cela se fait sans le ballon d’or en titre, Karim Benzema, obligé de déclarer forfait pour cause de blessure à la veille du premier match, dans des conditions qui ont suscité beaucoup de remous médiatique. Au grand regret de millions de fans du beau jeu, en France et à travers le monde particulièrement en Algérie, son pays d’origine, KB9 a ainsi quitté la compétition footballistique la plus prestigieuse avant même qu’elle commence. Ce malheureux scénario se répéta pour lui puisqu’il n’a pas pu non plus prendre part, pour des raisons extra-sportives, à l’édition 2018 en Russie où ses coéquipiers ont été sacrés champions du monde.

Ce twist final dans l’histoire d’El Nueve avec le mondial du foot nous rappelle un autre destin aussi brillant que chaotique en Coupe du monde ; celui de son idole et mentor au Real Madrid, Zinédine Zidane, qui est aussi, faut-il le rappeler, d’origine algérienne et issu d’une famille d’immigrés kabyles comme Benzema. Sorti sur un carton rouge dès la phase des poules lors de sa première participation en 1998, il quitta définitivement cette compétition de la même manière à la finale de 2006 après son fameux « coup de boule » donné au défenseur italien Marco Materazzi. Au mondial 2002, il n’a pas pu jouer en toute possession de sa forme après une grave blessure. Néanmoins, Zizou s’en est mieux sorti que son protégé ayant pu se rattraper en matchs à élimination directe et à la finale de 1998 où il a marqué un doublé face au Brésil, offrant la première coupe du monde à la France et à lui-même son unique ballon d’or.

Mieux chanceux que ses deux aînés en Coupe du monde, qu’il s’offre dès sa première participation en 2018 à l’âge de 19 ans, Kylian Mbappé assure brillamment la relève des joueurs originaires d’Algérie qui ont marqué l’histoire de l’équipe de France. Plus mûr dans son jeu qu’il y a quatre ans, il est désormais le patron incontesté des Bleus sur le terrain. Sans Benzema, il est désormais celui qui attire tous les projecteurs et sur lequel tous les espoirs sont portés. Mais quelle que soit l’issue de cette CM 2022, il aura encore plusieurs années devant lui pour nous éblouir davantage et garnir son armoire à trophées, à commencer par gagner au moins une ligue des champions qui manque à son palmarès.    

En plus de ces trois stars internationales, d’autres joueurs avec du sang algérien, et le talent qui va avec, ont plus ou moins brillé sous le maillot bleu. France Algérie Actualité vous propose un Top 10 des joueurs d’origine algérienne qui ont marqué, chacun à sa manière, l’histoire des Coqs et du football français en général.  

10. Abderrahmane Ibrir

Abderrahmane Ibrir
Abderrahmane Ibrir

Hadj Abderrahmane Ibrir est le premier gardien d’origine algérienne à avoir joué pour l’Équipe de France. Il a été sélectionné et titularisé 6 fois, entre octobre 1949 et novembre 1950. En 1959, il a rejoint l’équipe du FLN. Après l’indépendance de l’Algérie, il fera partie du premier staff technique de l’équipe d’Algérie, entre 1962 et 1963.

En club, il a fait des passages rapides par l’USM Alger (1939-1940) et le MC Alger (1944-1946) avant de rejoindre le championnat français. Il a, d’abord, joué une saison aux Girondins de Bordeaux (1946-1947). Puis, il a rejoint Toulouse FC (1947-1951), où il a été remarqué par le Comité de sélection des Bleus. Il a, enfin, intégré l’Olympique de Marseille où il a évolué pendant trois saisons (1951-1954).  

9. Ali Benouna

Ali Benouna
Ali Benouna

Ali Benouna est le premier joueur algérien à intégrer l’Équipe de France, dès 1936. Il fera deux sélections seulement mais elles sont largement suffisantes pour le faire rentrer dans l’histoire.

Cet ailier gauche de talent a été également le premier joueur d’origine maghrébine à jouer en D1 française, sous le maillot de FC Sète qu’il rejoint en 1932. En 1934, il remporta avec ce club le doublé : championnat et Coupe de France. Il fera ensuite un passage par le Stade rennais FC (1937-1938). Il finit sa carrière au MC Alger (1939-1945).  

8. Saïd Brahimi

Saïd Brahimi
Saïd Brahimi

Saïd Brahimi est le premier joueur d’origine algérienne à inscrire un but en Équipe de France, où il a été sélectionné deux fois en 1957. L’attaquant a marqué un but dès sa grande première avec les bleus, le 2 juin 1957, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 1958, face à l’Islande (8-0). En 1958, il a rejoint l’équipe du FLN.

En club, il a joué pour FC Sète (1954-1956), Toulouse FC (1956-1958), avec lequel il a remporté la Coupe de France en 1957, et Monaco (1958).

7. Farès Bousdira

Farès Bousdira
Farès Bousdira

Farès Bousdira est le premier joueur d’origine algérienne à jouer pour les Bleus après l’indépendance de l’Algérie. Il disputa son unique match en Équipe de France le 24 avril 1976.

En club, ce milieu de terrain offensif, parmi les meilleurs à son poste dans l’histoire du championnat de France, évolua notamment avec le FC Lens (1971-1978), l’OGC Nice (1978-1980) et le Stade rennais FC (1982-1985).

6. Camel Meriem

Camel Meriem
Camel Meriem

Camel Meriem, celui qui a été surnommé « nouveau Zidane » à son début de carrière, a marqué les esprits des amoureux du football technique et élégant. Mais le milieu de terrain, d’origine algérienne, n’a finalement que top peu brillé sous le maillot bleu, avec seulement trois matchs joués, entre 2004 et 2005, et aucune titularisation. La succession des blessures ne lui a laissé aucune chance de rebondir.

Ainsi, de grand espoir de l’équipe de France, il est devenu rapidement un simple joueur de championnat, enchaînant les contrats avec différents clubs : FC Sochaux (1998-2002), Girondins de Bordeaux (2002-2005), qui l’a prêté à l’Olympique de Marseille (2003-2004), AS Monaco (2005-2009), etc.

5. Nabil Fekir

Nabil Fakir
Nabil Fakir

Nabil Fekir est un autre joueur de talent, dont les parents sont originaires d’Algérie, qui a été empêché par les blessures de briller en Équipe de France et en club. Après une grande polémique en France et en Algérie sur son hésitation à choisir entre les deux sélections, l’attaquant a fini par honorer la convocation du sélectionneur français, Didier Deschamps, en mars 2015. Malgré un nombre de sélections et un temps de jeu très décevants, il est l’un des champions du monde 2018. En 25 sélections entre 2015 et 2020, dont 2 titularisations, il a marqué 2 buts au total.  

En club, il a joué notamment pour l’Olympique lyonnais (2005-2007 & 2011-2019) et le Real Betis Séville (2019-en cours), avec lequel il a gagné la Coupe d’Espagne (2022).

4. Samir Nasri    

Samir Nasri
Samir Nasri

Samir Nasri est l’enfant terrible de l’Équipe de France. Ce natif de Marseille, de parents franco-algériens, fait partie, avec son congénère Karim Benzema, de la génération dorée de l’équipe de France de moins de 17 ans qui a remporté le championnat d’Europe en 2004. Convoquée en Équipe de France en 2007, il a été souvent critiqué pour son manque de régularité et, surtout, pour son indiscipline sous le maillot bleu. Talentueux milieu offensif, il n’a pourtant fait que 41 sélections, dont 26 titularisations, marquant 5 buts. Il a disputé avec les Coqs le championnat d’Europe 2008 et 2012, mais aucune Coupe du monde. Sa carrière internationale a pris fin dès 2013.

En club, il a joué dans les meilleurs groupes d’Europe de son époque, à commencer par l’Olympique de Marseille (1995-2008), puis Arsenal (2008-2011) et Manchester City (2011-2016), avec lequel il a gagné notamment le championnat d’Angleterre (2012, 2014) et la Coupe de la ligue (2014, 2016).   

3. Kylian Mbappé

Kylian Mbappé
Kylian Mbappé

Kylian Mbappé est actuellement le porteur du flambeau des joueurs français d’origine algérienne, et africaine en général. Aussi fougueux que talentueux, il a déjà marqué l’histoire du football français en remportant la Coupe du monde à l’âge de 19 ans. L’attaquant tricolore, de mère algérienne et de père camerounais, peut encore monter la barre très haut avec un autre exploit, celui d’offrir à la France son deuxième sacre mondial consécutif. Pour rappel, il a aussi gagné le championnat d’Europe des moins de 19 ans en 2016 et la Ligue des nations en 2021. Depuis sa première sélection en 2017, il a joué 61 matchs et marqué 31 buts.

En club, il a déjà fait carrière dans deux grandes institutions : l’AS Monaco, avec lequel il a été champion de France 1 fois (2017), et le PSG, avec lequel il été déjà sacré champion de France 4 fois (2018, 2019, 2020, 2022) et il a gagné la Coupe de France 3 fois (2018, 2020, 2021). Son objectif, à ce niveau, est désormais de gagner la prestigieuse Ligue des champions et pourquoi pas la Coupe du monde des clubs, avec le PSG ou avec une autre équipe… le géant Real Madrid ?!

2. Karim Benzema

Karim Benzema
Karim Benzema

Karim Benzema est l’un des meilleurs, si ce n’est le meilleur attaquant français de tous les temps. Celui qui a offert le 5e ballon d’or à la France (2022), récompensant un parcours et une saison brillantissimes au Réal Madrid, n’a pas eu la carrière qu’il espérait en Équipe de France. Non sélectionné en 2010, il fait une bonne Coupe du monde sans plus au Brésil en 2014. En 2018, il n’a pas été sélectionné à cause de ses ennuis judiciaires (affaire de la sextape de Mathieu Valbuena). Cette année encore, malgré un retour en grande pompe en Équipe de France en juin 2021, il n’a pas pu renouer avec le Mondial. Après deux blessures successives, il a déclaré forfait avec grande amertume. Sa consolation avec les Bleus, c’est d’avoir participé 3 fois à l’Euro (2008, 2012 et 2020) et de gagner la Ligue des nations (2021).  

En club, il a gagné tout ce qu’un joueur de son talent peut espérer. Avec l’Olympique lyonnais (1997-2009), il a remporté le championnat de France 4 fois consécutives (2005-2008), 1 Coupe de France (2008) et 1 Trophée des champions (2007). Avec le Real Madrid (2009-en cours), il a bien rempli son armoire à trophées : 5 Ligues des champions (2014, 2016, 2017, 2018, 2022), 4 Coupes du monde des clubs (2014, 2016, 2017, 2018), 4 Supercoupes d’Europe (2014, 2016, 2017, 2022), 4 championnats d’Espagne (2012, 2017, 2020, 2022), 2 Coupes du Roi (2011, 2014) et 2 Supercoupes d’Espagne (2012, 2022).   

1. Zinédine Zidane

Zinédine Zidane
Zinédine Zidane

Zinédine Yazid Zidane est le meilleur joueur français de tous les temps. Originaire de la petite Kabylie en Algérie, il a marqué l’histoire du football français et mondial en tant que milieu offensif de génie. Zizou est, par ailleurs, en train de construire sa légende d’entraîneur, ayant déjà remporté la Ligue des champions 3 fois consécutives avec le Réal Madrid (2016, 2017, 2018), un record absolu. Rapidement après avoir rejoint l’équipe de France en 1994, il est devenu le charismatique patron des Bleus sur le terrain jusqu’à 2006. Il savait aussi être buteur décisif aux moments les plus opportuns, avec 31 buts en 108 sélections. Il a mené l’Équipe de France lors de 3 Coupes du monde (1998, 2002 et 2006) et 3 Championnats d’Europe (1996, 2000 et 2004). Sous sa houlette, les Bleus ont été sacrés champions lors du Mondial 1998 et l’Euro 2000. Il a, par ailleurs, offert à la France son 4e ballon d’or (1998).

En club, il a été formé à l’AS Cannes (1986-1992) avant de rejoindre les Girondins de Bordeaux (1992-1996). Ensuite, il quitta le championnat français pour le calcio en signant pour la Juventus Turin (1996-2001), avec laquelle il a remporté la Coupe intercontinentale des clubs et la Supercoupe d’Europe (1996), la Serie A (1997, 1998) et la Supercoupe d’Italie (1997). Enfin, il s’engagea avec les Galactiques du Real Madrid (2001-2006), avec lesquels il a eu un beau palmarès : la Ligue des champions, la Coupe intercontinentale des clubs et la Supercoupe d’Europe (2002), La Liga (2003) et la Supercoupe d’Espagne (2001, 2003).  

×
×

Panier