Davide Carraro consacré nouvel évêque d’Oran

David Carrero nouvel évêque d'Oran

Nommé par le pape François en octobre 2023, David Carraro a été consacré évêque d’Oran, samedi 27 janvier 2024, mettant fin à une vacance de deux ans à ce poste. Il succède à Jean-Paul Vesco, l’actuel archevêque d’Alger.

Le désormais évêque d’Oran, Davide Carraro, est un prêtre missionnaire de 46 ans. Il a été consacré dans la cathédrale du Sacré-Cœur. « Il est le premier évêque italien d’un diocèse marqué par la présence de dominicains français », écrit le site spécialisé Monde Missione. Il est connu pour sa défense du dialogue interreligieux, particulièrement entre chrétiens et musulmans. « C’est le dialogue de vie avant tout, qui est un aspect essentiel et inévitable de notre présence dans ce pays. Un dialogue qui peut également s’enrichir d’aspects culturels ou d’initiatives caritatives dans la mesure où cela nous est permis », a-t-il déclaré pour le même média.

Davide Carraro remplace ainsi Jean-Paul Vesco, qui avait été installé quant à lui comme archevêque d’Alger, le 11 février 2022. Lors de la nomination de Carraro, le 22 octobre 2023, par le pape François, Vesco a salué « une bonne nouvelle et un très beau cadeau pour le diocèse d’Oran, pour notre Église, et aussi pour Davide ». Ce nouvel évêque, Vesco le connait bien puisqu’il était son vicaire général depuis 2020, en même temps qu’il était référent local du PIME (Institut pontifical des missions étrangères) en Algérie et en Tunisie.

Le père Carraro a étudié la philosophie en Italie et la théologie aux Philippines, selon le canal d’information Vatican News. Il a en outre poursuivi ses études d’arabe classique en Égypte. Sur le site en ligne de l’Église catholique d’Algérie, Marie-France Grangaud rappelle son parcours. Le jeune Davide entre à 19 ans au séminaire. Il suit un premier cycle en philosophie et spiritualité à Rome, pendant deux ans, puis théologie pendant quatre ans aux Philippines. Ordonné prêtre à son retour dans son diocèse de Trévise, comme c’est la règle pour les missionnaires, il devait repartir pour l’étranger.

Missionné en Algérie depuis l’âge de 30 ans

À 30 ans, il est affecté en Algérie, plus exactement à Touggourt (nord-est du Sahara algérien), avec deux autres missionnaires italiens : Silvano Zoccarato (70 ans) et Don Emanuele Cardani (50 ans). Il y passe une année entre 2007 et 2008, puis part deux ans au Caire apprendre l’arabe classique. En 2010, révèle Grangaud, le visa d’entrée en Algérie lui a été refusé alors qu’il devait revenir à Touggourt. Ses supérieurs l’affectèrent alors en Côte d’Ivoire comme vicaire. « Dommage car en Algérie, confiait le prêtre à son entourage, je me sentais en famille ». Contrairement aux Philippines, « ici on me prend quelquefois pour un algérien », expliquait-il, pour dire son ressenti de bien-être de partager une appartenance méditerranéenne avec les Algériens.

En 2017, il a pu de nouveau obtenir un visa pour l’Algérie et il est « rentré » à Touggourt. En 2019, il est nommé à Alger. En 2020, il devient vicaire général de Vesco. Enfin, en 2023, il est désigné à la tête du diocèse d’Oran, fondé en 1866, dont le premier évêque a été Jean-Baptiste-Irénée Callot.

Pour rappel, le diocèse de l’ouest avait été ébranlé durant la « Décennie noire » par l’assassinat, le 1er août 1996, de son évêque Pierre Claverie, dernière des dix-neuf chrétiens victimes en Algérie entre 1994 et 1996, dont les sept moines de Tibhirine tués en mai 1996.

×
×

Panier