Felfel, festival de l’effervescence des cultures maghrébines en France

Festival Felfel.
L’Institut du monde arabe (IMA) et la Fondation Cartier pour l’art contemporain organisent pendant trois jours, du 12 au 14 juillet inclus, la première édition du Festival de l’effervescence des cultures maghrébines en France, appelé Felfel (piment en français).

Cette manifestation artistique célèbrera l’effervescence des scènes franco-maghrébines à travers un programme musical et cinématographique riche et varié qui prendra fin avec un grand bal, qui sera organisé le 14 juillet sur le parvis de l’IMA, dans le 5e arrondissement de Paris.

40e anniversaire de la Marche pour l’égalité et contre le racisme

C’est Naïma Huber-Yahi, historienne, auteure et spécialiste du fait culturel de l’émigration maghrébine en France, qui a été choisie comme directrice artistique de cet événement. Forte de son expérience en matière d’histoire de l’immigration algérienne, elle donnera à voir de nombreux films et à écouter une variété de musiques composées par la diaspora maghrébine en France.

C’est la première fois que la Fondation Cartier met en lumière la production artistique et cinématographique du Maghreb, en particulier de l’Algérie. Elle célèbrera la diversité et le vivre ensemble en France, 40 ans après la Marche pour l’égalité et contre le racisme. Cette manifestation de grande ampleur a vu partir des milliers de Français d’origine maghrébine de la cité des Guinguettes, à Lyon, vers Paris pour dénoncer les discriminations dont ils faisaient l’objet à l’époque et crier haut et fort qu’ils étaient eux aussi français. Plusieurs commémorations sont d’ores et déjà prévues pour le mois d’octobre prochain, à la date d’anniversaire de la marche. À cette occasion, un documentaire de 52 minutes sera diffusé sur France 24. Il a été réalisé par le journaliste Karim Yahiaoui qui a sillonné, pendant trois mois, toute la France pour retrouver les acteurs directs qui ont initié et participé à cette marche.

Capitale européenne de la culture maghrébine  

En attendant, le festival Felfel débutera ce mercredi, 12 juillet, à 18h30, au parvis de l’IMA, avec un pique-nique pour déguster et partager des produits traditionnels maghrébins. Suivra dans la foulée un concert inédit de Sofiane Saidi, intitulé La Nuit du Destin, au jardin de la Fondation Cartier.

Le jeudi 13, c’est le film Les Marcheurs, de Samia Chala et Thierry Leclère, qui sera projeté à l’auditorium de l’IMA. Il retrace les grands moments de la marche pour l’Égalité de 1983. Il sera suivi par la projection du film les Bons baisers du Bled, de Linda Bendali, en présence de la réalisatrice. Dans la soirée, au jardin de la Fondation Cartier, un hommage sera rendu aux grandes chanteuses de l’exil, à leur tête Cheikha Remitti, la reine de la musique Raï.

Le dernier jour, c’est-à-dire le 14 juillet, fête nationale française, l’IMA organisera trois causeries littéraires, intitulées Les récits de soi, avec entre autres Nawel Ben Kraiem, Souad Massi et Lina Soualem. Le festival s’achèvera en musique avec des tubes de Rock and Raï de Mehdi Askeur et un concert de Samira Brahmia, accompagnés par leurs musiciens.

À noter que cette manifestation culturelle intervient quelques jours seulement après l’embrasement qu’ont connu certaines banlieues françaises et quartiers populaires à la suite de la mort du jeune Nahel.  

Qui sera le nouveau président de l’IMA ?

L’Institut du monde arabe s’apprête à la nomination, dans quelques jours, d’un nouveau président. Deux noms sont toujours en lice. Il s’agit de l’actuel président, Jacques Lang, et de l’ancien ambassadeur de France en Algérie, François Gouyette, grand connaisseur de l’Algérie et de sa culture.

Programme complet de Felfel

  • MERCREDI 12 JUILLET

– Parvis de l’Institut du monde arabe (18h30) 

Inauguration du festival : apéro et pique-nique (dégustation de tikourbabines, keftas, fricassés…), musique par Fanfaraï, flashmob par Kif-Kif Bledi.

– Jardin de la Fondation Cartier (20h30)

La Nuit du destin de Sofiane Saidi : concert inédit raï sentimental. Avec Sofiane Saidi, Théo Ceccaldi, Valentin Ceccaldi, Thibault Frisoni et Léo Spiritof.

  • JEUDI 13 JUILLET

– Auditorium de l’Institut du monde arabe (16h00) 

Projection-débat : Les Marcheurs, chronique des années beurs, de Samia Chala, Thierry Leclère et Naïma Yahi (Public Sénat / Jem Prod, 52′). En présence de Salah Amokrane, Samia Messaoudi, Djamel Attalah et Naïma Yahi. Modération par Yassine Khiri.

– Auditorium de l’Institut du monde arabe (18h00)

Projection-débat : Bons baisers du bled, de Linda Bendali (France 5 / Zed Prod, 52’). En présence de la réalisatrice, de Mohamed El Khatib, Linda et Fatima Amirat et Halima Elkhatabi. Modération par Yassine Khiri.

– Jardin de la Fondation Cartier (20h00)  
Naïma Huber-Yahi, Les femmes connaissent la chanson, hommage aux grandes chanteuses de l’exil + Le karaoké du bled. Avec la complicité de la troupe Kif-Kif Bledi, Samira Brahmia, et la participation de la cantine Majouja (conférence chantée) + Naïma Huber-Yahi, Le karaoké du bled (karaoké).

  • VENDREDI 14 JUILLET

– Jardin de la Fondation Cartier (16h00-19h00) 
Les récits de soi : trois causeries littéraires en duo avec Samira El Ayachi, Adila Bennedjaï-Zou, Kaoutar Harchi, Lina Soualem, Souad Massi, Nawel Ben Kraïem, …

– Parvis de l’Institut du monde arabe (à partir de 20h00)  
Bal du 14 juillet : tubes Rock’n’Raï par Mehdi Askeur (membre de l’Orchestre National de Barbès), Samira Brahmia et leurs musiciens, Mehdi Ryan, et Mouss & Hakim – de Zebda aux Darons de la Garonne.

×
×

Panier