Salon international du livre d’Alger : La littérature africaine à l’honneur

Affiche Sila 2023
Alger abritera dans moins de quinze jours la 26ème édition du Salon international du livre d'Alger (SILA). Le salon est prévu du 25 octobre au 4 novembre, avec l’Afrique à l’honneur. Le slogan choisi est : « l'Afrique écrit son avenir ». Dix ans après sa disparition, un hommage sera d’ailleurs rendu au leader africain Nelson Mandela.

On connaît désormais tous les détails de l’édition 2023 du SILA. Ils ont été rendus publics lors de la conférence de presse animée, cette semaine, par le commissaire du salon, Mohamed Iguerb, accompagné de ses collaborateurs. Le SILA mettra ainsi en lumière les trésors culturels et littéraires du continent africain à travers une programmation axée sur la découverte de ses remarquables auteurs. Des romanciers, des historiens et des chercheurs algériens et étrangers animeront des séances-débats sur les patrimoines culturels, la création littéraire et sur leurs enjeux en ce début du 21e siècle.

Participation record des exposants au SILA

Cette nouvelle édition du SILA prévoit une participation record de 1 283 exposants, représentant 61 pays, dont 18 pays africains. « Le salon mettra en évidence les acquis historiques communs, les présentera et les valorisera culturellement et économiquement, en plus de passer en revue les aspirations des pays et des peuples africains, notamment l’Algérie », a déclaré Mohamed Iguerb. Toute les manifestations et les expositions seront réparties sur des pavillons d’une superficie dépassant 20 000 m². Iguerb a qualifié cette participation de « record », qui n’a jamais été atteint lors des précédentes éditions, « ce qui fait du SILA, dit-il, l’une des plus grandes expositions au monde et le premier dans les pays arabes, africains et méditerranéens en termes de participation, de demande et de ventes ».

Plusieurs séminaires et des débats sur la littérature, l’histoire, le monde de l’enfance et de la jeunesse sont au menu, en plus de consacrer un programme dédié à l’anniversaire du déclenchement de la révolution algérienne du 1er novembre 1954, baptisé « Novembre au cœur du SILA ». Un hommage est d’ailleurs prévu au grand poète Moufdi Zakaria, auteur des paroles de l’hymne national algérien.

Riche programme du SILA 2023

Selon le programme tracé, des conférences sur le roman arabe et une autre sur l’intellectuel Malek Bennabi, à l’occasion du 50e anniversaire de sa disparition, sont prévues. De même, une rencontre internationale sur l’œuvre de ce penseur sera organisée à la Bibliothèque nationale d’Alger. En outre, le SILA accueillera, au Palais de la Culture d’Alger, un colloque international sur le soufisme. Cette année, le SILA réserve une place importante aux livres numériques. À l’occasion, une conférence sera dédiée à la coexistence entre le livre en papier et le livre numérique. Dans ce sillage, sera présentée l’expérience de l’Université africaine de la wilaya d’Adrar et ses efforts de recherche conjoints avec l’Afrique.

Le public, assoiffé de rencontre et amoureux de débats enrichissants trouvera son compte. Des personnalités littéraires et intellectuelles reconnues et passionnantes y seront pour échanger directement avec le public. Parmi les écrivains, on peut citer Calixthe Beyala (Cameroun), Thierno Monenembo (Guinée), Rachid Boudjedra (Algérie), Maïssa Bey (Algérie), Akli Tadjer (Algérie-France), Fatoumata Keïta (Mali) Manhougnan Kakpo (Bénin), Ouassini Laredj (Algérie) et Lahbib Sayah (Algérie). Parmi les historiens, y seront présents : Todd Shepard (Etats-Unis), Malika Rahal (Algérie), Amar Mohand-Amer (Algérie), Fouad Soufi (Algérie), etc.

×
×

Panier