Yacine Brahimi construit un stade en Kabylie

Yassine Brahimi Algérie
L’international algérien Yacine Brahimi, qui évolue actuellement au club qatari Al-Gharafa SC, a fait sensation en dehors des terrains cette fois-ci. En visite en Algérie, il s’est rendu, ce vendredi 4 août, en Kabylie où il a lancé la construction d'un stade, qui s'ajoute à d'autres projets caritatifs consacrés à cette région.

C’était la fiesta à Aït Bouada (commune d’Azazga, 30 km à l’est de Tizi-Ouzou), qui n’est autre que le village d’origine de sa mère. Le natif de Paris, d’un père originaire d’El Meniaa dans le Sahara algérien, s’est offert un véritable bain de foule grâce à l’accueil chaleureux que lui a réservé la population locale. « Je suis honoré et vraiment content d’être ici, dans mon village, avec ce beau monde, avec les membres de ma famille », a-t-il déclaré non sans émotion.

Brahimi a affiché, à cette occasion, sa ferme intention d’aider le comité de village et le mouvement associatif dans la réalisation de plusieurs projets d’intérêt commun, à commencer par la construction d’un stade. Les nombreux férus du football, petits et grands, auront ainsi une belle infrastructure en mesure d’abriter les compétitions officielles du championnat de wilaya. Mais, elle servira aussi et surtout de lieu de rencontres pour les tournois inter-villages qui animent régulièrement la région, notamment durant la saison estivale. « J’espère que le projet de la réalisation du stade sera également suivi d’autres au profit de la population de mon village. Nous allons essayer d’être ensemble pour entreprendre le maximum de belles initiatives afin de réaliser de bonnes choses », a-t-il promis devant une grande assistance qui l’a fortement acclamé.

Quant à sa maman Zohra Younsi, sans qui cet événement n’aurait pas pu avoir lieu, elle était si contente de voir son fils accueilli en héros. « Je suis très fière d’être avec nos concitoyens. Toute la population du village constitue notre grande famille. Aujourd’hui, on lance le projet du stade, tous unis, pour la bonne cause, celle de participer à l’épanouissement de notre jeunesse », s’est-elle réjouie, tout en souhaitant voir les citoyens « toujours unis autour de l’action commune ».

Générosité reconnue

Dans la foule, Mohand Said Younsi, l’un des membres actifs du comité de village et du mouvement associatif en général, a tenu à saluer, lui aussi, le geste de Yacine et celui de tous les donateurs et bienfaiteurs qui œuvrent pour aider les bonnes volontés activant pour le bien de la population. « Je fais appel à tous les villageois pour maintenir cette solidarité afin de réaliser d’autres projets », a-t-il lancé. Tous les habitants n’ont pas manqué d’exprimer leur reconnaissance à l’égard du talentueux ailier gauche, qui a fait les beaux jours de FC Porto entre 2014 et 2019. Ce dernier a déjà exprimé sa solidarité avec eux auparavant puisqu’il a doté la localité d’une ambulance, qui a grandement contribué à alléger les souffrances des malades durant la période difficile de la pandémie de la Covid-19.

En plus du stade et de l’ambulance, la famille Brahimi-Younsi a mené d’autres action de solidarité au profit du village (aides allouées aux nécessiteux, dons de médicaments, etc.). Mais, au-delà même de ses engagements caritatifs, ce déplacement de l’ancienne pépite du Stade rennais est en soi un événement mémorable pour les habitants, fous de foot comme tous les Algériens, qu’ils ont immortalisé à coup de photos, selfies et vidéos, destination les réseaux sociaux.

Il faut souligner, enfin, que le président de l’APW de Tizi-Ouzou (assemblée départementale, ndlr), Mohammed Klaleche, le directeur de la Jeunesse et des sports, Aziz Tahir, ainsi que plusieurs élus et députés de la région ont assisté à la fête organisée en l’honneur de Yacine Brahimi à l’occasion du début des travaux de la réalisation du stade d’Aït Bouada.

×
×

Panier