Mouloud Mammeri, l’Algérie et le mouvement berbère canarien  

L’avocat Antonio Cubillo lors d’une rencontre du mouvement Le Congrès national des Canaries, créé en 1985 (photo d’archives de la collection personnelle d’Antonio Cubillo, communiquée par Zebensui López, colorée par K.N. Communication, ©D.R.).

« La Mecque des révolutionnaires ». Qui ne connait pas cette expression utilisée pour désigner Alger des années 1960 et 1970, quand la capitale algérienne était le point de chute des militants anticolonialistes venus de différents pays. D’aucuns se souviendront du passage de Nelson Mandela au début des années 1960 ou encore d’Amilcar Cabral, indépendantiste bissau-guinéen et...

Ce contenu est uniquement réservé aux membres 59,99 € / 12 mois, 30,99 € / 6 mois, 16,99 € / 3 mois, et 5,90 € / numéro.
Se connecter S’abonner maintenant
×
×

Panier